Massotherapie Ortho+

La Massothérapie


Le toucher est probablement la plus ancienne forme de thérapie naturelle. Certains auteurs affirment qu'il fait partie de nos gènes tant le geste de porter sa main sur une zone sensible et de la frotter est inné chez les humains. Pratiqué en Orient comme en Occident, le massage remonte à la nuit des temps. La massothérapie moderne a simplement perfectionné et raffiné le geste primitif de toucher pour en faire une série de méthodes de prévention, de relaxation et de traitement.
Le terme massothérapie englobe une panoplie de techniques. Malgré leurs différences de philosophie et de manipulations, elles partagent un certain nombre de principes et de méthodes. Leurs principaux objectifs sont de favoriser la détente (musculaire et nerveuse), la circulation sanguine et lymphatique, l'assimilation et la digestion des aliments, l'élimination des déchets organiques, le fonctionnement des organes vitaux et l'éveil à une conscience psychocorporelle.
Chez Massothérapie Ortho+, la massothérapie se fait à l'aide des doigts et des mains, parfois des coudes. Les manoeuvres peuvent être appliquées sur tout le corps ou sur une seule partie, sur la peau, les muscles, les tendons et les ligaments ainsi que sur des points spécifiques situés le long des méridiens d'acupuncture.



Applications thérapeutiques de la massothérapie


Étant donné ses nombreuses vertus, la massothérapie convient à la plupart des gens :
  • des tout-petits aux personnes âgées.
Ses effets, à la fois apaisants et énergisants, pourraient :
  • diminuer l'excitabilité nerveuse
  • soulager les affections causées par le stress
  • maux de dos,
  • migraine
  • épuisement
  • insomnie
  • accroître la circulation sanguine et lymphatique
  • entraîner un état de bien-être général.

Plusieurs essais cliniques (notamment au Touch Research Institute de l'Université de Miami) rendent compte des multiples applications thérapeutiques de la massothérapie. Le massage serait, du moins aux états-Unis, l'approche non conventionnelle la mieux intégrée aux soins hospitaliers classiques.